Une journée à Prague

Mercredi, on a visité la capitale de Prague avec nos corres tchèques. Les élèves avaient préparé des exposés pour nous faire découvrir la ville. Notre promenade a commencé au château, puis nous avons visité la cathédrale de Saint-Guy / Veitsdom.

Ce qui nous a plu, c’étaient les marchés de Pâques avec les stands de gaufres, d’oeufs joliment décorés et de grillades de jambon. A la place de Vaklavske, nous avons eu notre quartier libre pour découvrir la ville avec nos corres. Un groupe était surpris par les prix intéressants en comparaison à l’Allemagne.

Besma: „Magdalena, Tomas, Martina, Bara et moi, nous avons acheté des glaces et nous sommes allés dans un parc pour jouer à quelques petits jeux, mais aussi pour se relaxer après cette longue promenade dans Prague.

Après un buffet copieux et délicieux, la journée s’est terminée dans une „orgie“ de karaoké Trilingue.

Une excursion à la Sainte Montagne

Dans l´après-midi, nous sommes sortis de l‘ école pour visiter la Sainte Montagne qui est un monument célèbre à Pribram.

Pour y arriver, il fallait monter 365 marches, un vrai programme de fitness et de spiritualité!

Arrivés en haut, la guide nous a expliqué de manière captivante, passionnante et surtout bouleversante les quelques 15 chapelles qui avaient été consacrées à la Vierge Marie. Nous avons été témoins des 11 000 miracles que la mère de Jésus avait faits. Elle a, par exemple, lancé des éclairs vers une personne qui avait fait une remarque blasphématoire contre elle. Elle a sauvé des chasseurs et des guerriers blessés et a aidé des bébés qui étaient tombés de la table à langer.

Même les quelques gens parmi nous qui ne savaient pas que le terme „baroque“ signifie en ont obtenu une idée nette.

Une journée dans les pas de Karel Capek

Mardi, le 2e jour, nous avons commencé avec un tournoi de pétanque devant le lycée.

(Bild)

Après une finale très passionnante, nous avons fait une promenade dans les pas de notre auteur jusqu’à sa résidence d’été. Dans le jardin, nous avons fait une grillade avec des spécialités tchèques.

(Bild Würste).

Après avoir bien mangé, nous avons travaillé en deux groupes mixtes. Nous avons regardé un film sur l’auteur pour répondre à un questionnaire après. Puis, nous avons construit des robots parce que c’est Karel Capek qui a inventé ce mot. Mais à vrai dire, c’est son frère Josef qui en était l’inventeur. Les groupes ont collecté des points. Les gagnants ont eu comme récompense des souvenirs du monument.

Un témoignage d’Andina sur sa famille d’accueil

La maison de ma famille d’accueil était superbe parce qu’il y avait un grand jardin. Les Uherkova sont hostpitaliers et chaleureux. Tous les jours, je recevais un snack pour manger à l’école ou pendant la journée. Le soir, on a dîné tous ensemble en profitant des spécialités tchèques et on a fait des promenades avec le chien Debbie dans le village de Tachovice.

Avant de nous coucher, Misa, ma corres, et moi avons bavardé dans notre chambre que nous partagions. Le matin, nous prenions le petit déjeuner et un café ou un thé.

En résumé, j’ai passé un très bon séjour en République tchèque et surtout dans ma famille d’accueil. Ce projet m’a montré qu’il y a beaucoup de gens très sympathiques dans ce pays jusque là inconnu. Je suis sûre de rester en contact avec Misa et ses parents.

Unser erster Tag am Gymnasium Pribram

Am Montag lernten wir unsere Partnerschule kennen, indem wir mehrfach die vier Etagen des Gebäudes zu Fuß und/oder mit dem Aufzug auf- und abschritten bzw. -fuhren. Die netten tschechischen Austauschschüler/innen führten uns mit vollem kreativen Einsatz durch alle „wichtigen“ Räumlichkeiten des Gebäudes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Auch begegneten wir Madame la Directrice, welche unser Projekt wohlwollend unterstützt. Ob dies an den mitgebrachten „Chocolats du monde entier“ lag, vermögen wir nicht zu beurteilen.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Für etwaige unvorteilhafte Darstellungen von Dingen und Personen übernehmen wir keinerlei Verantwortung ;-)!

Der charmante Kollege Daniel führte uns spontan, aber kompetent und wortgewandt in das Leben und Wirken Karel Capeks ein, dem wir u. a. das Wort „Roboter“ verdanken und der leider nur 48 Jahre alt wurde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le projet trinational se poursuit a Přibram…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La première journée; nous sommes en route toute la journée..

Nous sommes partis avec beaucoup d´élan dimanche matin où nous attendions le premier train qui devait nous mener à Coblence.

Malheureusement, ledit train ne nous attendait pas… :-/! De plus, l´ une des jeunes filles n´était pas venue au rendez-vous. „Allez hopp!“, a crié Madame SÄH, „On va faire des co-voiturages et ce sont les parents qui vont mener tous les jeunes à Coblence – et les deux accompagnatrices aussi ;-)!“

En attendant, on a téléphoné à S. – la jeune „absente“ –  pour l´informer du fait qu´on allait bientôt partir – de la gare de Coblence. S.: „Quoi?!!!! C´est aujourdh´ui?!!!!! Je pensais que c´était demain!!!!“ Heureusement, S. s´est finalement pointée à temps  où les autres attendaient déjà son arrivée.

Pendant quelques heures, on a tranquillement poursuivi notre chemin. Pourtant, vers l´arrivée attendue à Nuremberg, les alentours semblaient un tout petit peu trop rurales ;-)…

Une petite question posée à Mme Angela Merkel – qui était le contrôleur en chef du train et qui faisait régulièrement des annonces super-motivées – a révélé le fait que notre train allait avoir un retard de 30 minutes environ parce qu´on avait attendu d´autres passagers qui ne voulaient pas rater leur correspondance – qui était justement le  train dans lequel on se trouvait…! De plus, c´était „l´arrivée à l´heure prévue du jour“…?! Bizarre, bizarre, tout cela!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le tout petit problème qui se présentait à nous, c´était qu´on allait rater notre bus pour Prague. Mais notre trouble-shooter par exellence, Mme SÄH, a encore une fois cherché le contact avec Mme Merkel – qui a de son côté téléphoné „avec beaucoup d´élan“ au chauffeur de bus,… enfin bref, on est arrivés à l´arrêt du bus en prenant les jambes à notre cou. Ouf!!!!

Puis, tout était bien, sauf la clim qui était „tombée en panne“. Bien couverts, on est arrivés à Prague après 4 heures de route. Grâce à la nouvelle adhérente de WhatsApp – Mme Säh – qui dans cette catégorie-là a une avance ENORME sur Mme Kal 😉 – on a vite retrouvé le minibus avec notre chère collègue tchèque Veronika. Bisous, bisous et un petit trajet d´une heure environ et nous enfin voilà à Pribram devant le lycée!

On a vite casé les chers petits chez leurs familles d´accueil pour enfin terminer la soirée dans la pizzeria „La colore“ avec nos deux collègues.


Notre première journée au lycée de Pribram

Nachdem uns unsere tschechischen Austauschpartner unter Einsatz ihrer kreativen Fähigkeiten ihre schöne Schule gezeigt hatten, lernten wir die Directrice d’établissement kennen, die dem Projekt sehr wohlwollend gegenübersteht. (Grâce au chocolat du monde entier ;)?)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Für alles, was den Betrachtenden unvorteilhaft erscheinen mag, übernehmen die Abgebildeten keinerlei Verantwortung!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Der charmante Kollege Daniel führte uns spontan und gewandt in das Leben und Werk Karel Capeks (*1890) und seines älteren Bruders Joseph ein. Letzterem verdankt die Welt den Begriff „Roboter“. Beiden war kein langes Leben vergönnt. Der ohnehin ständig kränkelnde Karel starb 1938 an einer Lungenentzündung, Joseph wurde von den Nazis in Sachsenhausen getötet.

Nach einem Quiz, indem unser Wissen über die tschechische Republik getestet und vertieft wurde, folgte ein bewegtes Kennenlernen „pour briser la glace“.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hier noch ein paar fotografische Eindrücke – Notre album des meilleures expériences –

Solch ein Klassenzimmer draußen wünschten wir uns auch…

Nos séances de travail – Unsere Arbeitssitzungen

 

 

 

 

 

Jean-Luc Loyer dessiné par une élève tchèque

Loyer dessiné par Anne et Chantal qui ont gagné le concours

 

 

 

 

 

Notre travail sur les problèmes d’orthographe

Ce groupe franco-tchèque va gagner:)

Poisson n’est pas poison

 

 

 

 

 

 

Quelle est ma vignette préférée? – Welche Comicseite gefällt mir am besten?

 

    Les personnages de notre BD –           un jeu de mémory inventé par le cours renforcé (classe 10)

 

         Qui travaille avec qui?

Mais il y a aussi des pauses …

     Au foyer des lycéens

 

M. Michaud, Mme. Fortovà et Mme. Sediva

en attendant leur café …

…der letzte Tag

Die Abreise verlief ebenso reibungslos wie die Ankunft, obwohl diesmal nicht Feiertag war! Dass es teilweise in Strömen regnete, störte uns nicht weiter, da wir ohnehin unterwegs waren.

Theo, notre chauffeur

Unser lieber Busfahrer Theo  brachte uns sicher zurück ans Are-Gymnasium, und die mitfahrenden Schülerinnen und Schüler bekamen ein großes Lob für das tadellose Benehmen, ihr freundliches Wesen  und ihre Geduld, wenn  die Arbeit noch nicht begonnen werden konnte oder (wieder einmal) etwas nicht funktionierte oder wir auf Schülereltern warten mussten, die ihre Schützlinge in „2 Minuten“ abholen wollten (= 32 min).

Weder der Busfahrer noch die betreuenden Lehrerinnen hatten vorher jemals eine Schulfahrt mit einer insgesamt so überaus angenehmen Gruppe :-).

Gros bisous,

🙂 Madame Kal

P. S.

Auch unseren französischen Freunden muss die Begegnung sehr gut gefallen haben, wie mir Philippe Michaud, der französische Kollege versicherte.

Hier ein Foto vom letzten Abend, nach der Stadtrallye und der freien Stadterkundung – mit den tschechischen und den meisten französischen Schülerinnen und Schülern.

 

Pour finir: un grand merci à tous nos élèves qui se sont bien débrouillés et qui ont réussi à nouer contact avec les camarades jusque-là  inconnus. Comme disait déjà la guide qui a fait le tour de la ville avec nous le jour de notre arrivée , vous avez été des élèves- modèles de qui il ne faut pas avoir honte, tout au contraire! ;-).

Et merci encore aux collègues et aux élèves des autres pays participant à l’échange :-)!

Es wurde Abend, es wurde Morgen, der vierte Tag…

 

 

Unser  Arbeitstag begann mit verschiedenen kreativen Aufgaben zu unserer Lektüre, welche der LK 10 vorbereitet hatte. Danach verfolgten wir staunend in einem Video, wie Michaela aus Tschechien den Autor Jean-Luc Loyer porträtierte. Anschließend hieß es für  alle, ein eigenes Porträt Loyers anzufertigen. Außerirdische, Monster, Neandertaler, aber auch rosafarbene Meisterwerke, welche dem Original verblüffend ähnlich sahen, entstanden. Chantal und Anne wurden unter großem Applaus als Siegerinnen auserkoren.

Nachmittags besuchten wir die Grabmale der burgundischen Herzöge und hörten dazu Referate der französischen Austauschpartner.

 

Bei 28 °C machten wir sodann eine trinationale Rallye durch Dijon. Während die Lehrerinnen die Ergebnisse überprüften, genossen die Schülerinnen und Schüler wieder einmal Freizeit in der Stadt ;-).

Der Tag endete mit einem leckeren Büffet in der Kantine und einigen warmen Worten des sympathischen Schulleiters Bruno Hein. Alle Kollegen freuten sich über den gelungenen Austausch und hoffen auf ein Treffen in Przibram im kommenden Jahr.

 

Notre journée de travail a commencé avec des tâches créatives sur la B. D. qui avaient été préparées par le LK 10.

Après, nous avons pu assister à une vidéo impressionnante montrant une élève tchèque dessinant le portrait de l’auteur.

Par la suite, tous les élèves devaient réaliser leur propre portrait de Loyer.

Nous nous sommes bien amusés à comparer les différents résultats de ce projet ;-).

L’après-midi, on a visité les tombeaux des Ducs de Bourgogne, après, on a fait un rallye pour mieux découvrir la ville de Dijon. Après, il y avait du temps libre pour les élèves – et la correction des résultats pour les profs ;-P.

On a terminé la journée avec un buffet d’adieux à l’école.

Tout le monde espère que l’échange va continuer l’année prochaine en République tchèque.

 

Es wurde Abend, es wurde Morgen, der dritte Tag…

Wir verbrachten eine weitere schlaflose Nacht dank der proletenhaften „Syndicalistes“, die es bis in den frühen Morgen ordentlich  krachen ließen, obwohl Frau Säh sowie Franzi und Anne noch einmal Beschwerde bei der Rezeption eingelegt hatten :-(…

Monsieur Michaud au travail

An der Schule machten wir kreative Arbeiten zu orthographischen Besonderheiten und erklärten französische Sprichwörter, die Tiere enthalten. Nachmittags besuchten wir die Lebkuchenfabrikation „Mulot & Petitjean“ und erfuhren viele interessante Dinge zu dem Thema, u. a., dass der Lebkuchen in China beheimatet ist.

Danach durften die Schülerinnen und Schüler die Stadt auf eigene Faust erkunden. Anschließend ging es wieder zum Essen in die Schule.

Après avoir pris le petit déjeuner, nous sommes alles au lycée. D’abord, nous avons travaillé avec les élèves des autres pays pour expliquer et traduire quelques expressions contenant des noms d’animaux.

En plus, nous avons dessiné des mots en illustrant des particularités orthographiques. C’était très marrant.

Après le déjeuner, nous sommes allés à la boutique de Mulot & Petitjean qui fabrique des pains d’épice. Là, la vendeuse nous a fait goûter quelques morceaux de spécialités de la maison.

A la fin, les élèves avaient le droit de se balader en ville.

Au soir, nous sommes rentrés au lycée pour manger et nous avons marché au CRI.

Es wurde Abend, es wurde Morgen, der zweite Tag… ;-)

Am Vorabend hatten Frau Säh und Frau Kal Stunden investiert, um herauszufinden, ob nicht doch ein öffentliches Verkehrsmittel zur Schule fährt, die etwa 30 Fußminuten entfernt von der Unterkunft liegt. Mehrere nette Herrschaften der Rezeption hatten dazu bereits wechselnde und widersprüchliche Angaben gemacht.

Leider, leider fuhr lediglich ein Bus um 7h07. Hätten wir diesen genommen, hätten wir das geniale französische Frühstück in der Unterkunft nicht genießen können.

Des Weiteren regnete es am Morgen in Strömen, was uns die Wetteraussichten bis dato verschwiegen hatten. Unser lieber Busfahrer Theo, der an diesem Morgen seine vorläufige Heimreise antrat, war jedoch bereit, uns ausnahmsweise an der Schule abzusetzen.

In der Schule wurden wir bereits von den französischen Gastgebern empfangen und zu einer Schulführung eingeladen. Während einer kurzen Wartezeit 😉 hatten wir bereits Gelegenheit, unsere tschechischen Partner kennen zu lernen, die nach einer nächtlichen Fahrt direkt die Arbeit aufnehmen mussten.

Daraufhin lernten wir die hauseigene Mensa kennen, in der frisch gekocht wird und es eine große  Auswahl an Speisen gibt.

Die Architektur und die Räumlichkeiten der Schule sind äußerst ansprechend gestaltet und in perfektem Zustand, inklusive Botanik.

Im weiteren Verlauf des Nachmittags spielten alle drei Nationen (etwa 70 Schülerinnen und Schüler) verschiedene Kennenlernspiele. Daraufhin präsentierten uns unsere tschechischen Freunde ein Quiz über ihr Land. So lernten wir bspw., dass Karel Gott NICHT der amtierende tschechische Präsident ist und noch viele weitere interessante Dinge.

Im Anschluss lösten wir in gemischten Gruppen, in die uns freundlicherweise unsere Lehrerinnen eingeteilt hatten ;-), einige Rätsel, die der LK 11 vorbereitet hatte, sowie von französischen Schülerinnen und Schülern gestellte Quizfragen.

Danach aßen wir wieder in der Mensa und liefen zur Abwechslung zu Fuß nach Hause, was gar nicht so schlimm war.

Im Gegensatz zu den mustergültigen deutschen Schülern unserer Gruppe benahmen sich abends eingetroffene französische Erwachsene wie die letzten Honks ohne jede Kinderstube!!!!!!!!

Nachdem Frau Schäfer-Heuermann einmal durch den von ihnen besetzten Gang durchgefegt war und für „Stimmung“ gesorgt hatte, verzogen sie sich – vorläufig! – fluchtartig in unbekannte Gefilde, tauchten allerdings gegen 1h30  in der Nacht  quarzend und grölend wieder im Eingangsbereich auf, um uns weiter zu unterhalten :-P.

 

Malheureusement, il n’y a pas de possibilité d’aller au lycée en bus – sauf à 7h 07 – on devait alors  y aller à pied car on tenait à prendre le petit déjeuner. Comme il pleuvait comme vache qui pisse notre cher Theo a fait preuve de bon coeur en nous conduisant au lycée bien qu’il était déjà censé de rentrer en Rhénanie du Nord-Palatinat.

Là, on a fait la connaissance de nos partenaires tchèques et français. (Eh bien, les amis, vous voyez bien qu’on a fait des pieds et des mains pour enfin trouver une cédille! Pas facile!!!)

Après  un tour guidé du lycée, on a fait des jeux pour nouer contact et pour apprendre quelques noms.

Nos partenaires tchèques ont fait un quiz avec nous au sujet de leur pays. C’était informatif et drôle.

Par la suite, on a fait des devinettes en groupes trinationaux qui portaient sur notre B. D. <Sang Noir>. Elles avaient été préparées par les élèves allemands et français.

Après, nous avons pris le dîner à l’école.  Puis, nous sommes rentrés au CRI à pied.

Là, on est tombés  sur une horde d’adultes français qui fumaient, buvaient et qui faisaient un bruit terrible dans le couloir. Ils n’ont même pas reculé devant l’action ignoble de draguer nos gentilles filles qui passaient en toute innocence. Une expérience très désagréable :-(!

Heureusement, Madame Säh s’est pointée et a réussi à mettre fin à cette partie de fous rires en les engueulant en toute tranquilité ;-)!

 

Liebe Leserinnen und Leser,

wir schreiben uns hier jeden Abend etwa 2 1/2 Stunden lang die Seele aus dem Leib und würden uns über einen kleinen Kommentar herzlich freuen ;-)!